Double Distillation

Double Distillation

Le cognac est une eau-de-vie, distillé à partir de vins blancs dont les arômes et saveurs sont exaltés grâce à la méthode de la double distillation.

Au fil du temps, la façon dont le cognac est distillé n’a pas évoluée. En effet, depuis le seizième siècle les mêmes alambics, en cuivre rouge ‘Charentais’ sont utilisés dans le plus grand respect des traditions des ‘Maîtres Distillateurs’ d’ antan.

Le maintient de ces traditions est régit par une législation très stricte, qui impose par exemple que le cognac soit distillée à une période précise de l’année. C’est ainsi que du 1er Novembre au 31 Mars, nos alambics fonctionnent nuit et jour, afin de produire cet élixir exceptionnel qu’est le cognac Roland Bru. Lors de cette période, nôtre Maître Distillateur vit dans la distillerie, d’où il peut continuellement inspecter l’évolution de chaque eau-de-vie.

La Distillerie Roland Bru, comprend 12 alambics en cuivre rouge, qui représentent le cœur et l’esprit de notre entreprise. Cette cathédrale, est constituée d’alambics dont la taille plus restreinte que chez la plupart de nos concurrents, nous permet de mieux contrôler la qualité de nos eaux-de-vie.

Lors de la première distillation, le vin de Charente est placé dans la chaudière pour être chauffé. Les vapeurs d’alcool contenus dans le vin commencent alors à monter dans le chapiteau de l’alambic, puis passent dans le ‘col de signe’ qui le surmonte, pour se condenser dans le serpentin. Ce premier distillat, appelé ‘Brouillis’ se refroidit ensuite lentement au contact de l’eau froide contenue dans le refroidisseur.

Le ‘Brouillis’ qui atteint alors un degrés d’alcool de 28°, repasse dans l’alambic pour ce que l’on appel la ‘Bonne Chauffe’. Le rôle du Maître Distillateur est alors de séparer en trois parties cette eaux-de-vie : la Tête, le Cœur (une eaux-de-vie, pure et claire, à 70°), et la Queue.

Seul le Cœur sera utilisé, dans la création des cognacs Roland Bru. Cette double distillation est supervisée par nôtre Maître de Chai, Philippe Fillon qui a dédié sa carrière et ses secrets à l’alchimie du cognac Roland Bru.